Depuis 37 ans

Marketing de l’innovation
Création d’activités nouvelles

CLIENTS
Entreprises industrielles Groupements professionnels
Pôles d’innovation
Collectivités territoriales
Etat

  • Interventions diverses de conseil, études marketing, études de marché, test de marché
  • Création de produits
  • Commercialisation de savoir-faire de sous-traitance industrielle
  • Pilotage de projets structurants de création d’activités nouvelles
  • Création, lancement et développement d’activités nouvelles en propre

Dernière activité créée en propre

Les premiers Trophées de l’Innovation Océan, évènement transverse à toutes les activités liées à l’océan
Objet: promouvoir les innovations qui participent à la protection des océans ou à l’exploitation durable de leurs ressources
 Créé en 2018, l’évènement a été vendu en juin 2020, après deux éditions, à la Banque Populaire / Crédit Maritime Grand Ouest


Adecan en 2022

Activité conseil


Marketing de l’innovation et de l’activité nouvelle

La création d’une nouvelle activité requière des investissements souvent très lourds avant le premier euro de chiffre d’affaires. L’idéal est donc de s’assurer de l’existence d’un marché avant de trop investir.
Les études de marché sont rarement opérationnelles, sauf à y affecter un budget (très) important. En effet, il est impossible d’y intégrer toutes les composantes futures de la mise sur le marché. Rappelons en effet que le chiffre d’affaires et la rentabilité dépendront du produit lui-même et des choix en matière de tarif, circuit de commercialisation, ciblage des prospects, et de l’importance du budget de communication/vente engagé pour la mise sur le marché.
Pourtant les choix effectués dans les composantes de la stratégie marketing sont essentiels car ils vont induire le « degré d’ouverture » du marché. Une offre qui induit un marché peu « ouvert » nécessitera des investissements commerciaux lourds. A l’inverse, une stratégie en phase avec les besoins génère un produit « pré-vendu »  

S’assurer que l’offre envisagée répond à des attentes susceptibles de provoquer des achats est une étape indispensable AVANT de trop investir dans la mise au point du produit

Méthode 

Il s’agit de se mettre en SITUATION REELLE de lancement sur le marché dès qu’il est possible de faire comprendre ce qu’apporte le produit et ses plus par rapport à l’existant.
On le propose à des utilisateurs potentiels après avoir défini les cibles à tester, le niveau de prix et l’argumentaire de vente. La manière de présenter l’offre met l’interlocuteur en situation de se prononcer sur un achat possible futur.
Des tests successifs peuvent être faits auprès d’échantillons différents de clients potentiels pour mettre au point la meilleure adéquation entre les composantes clés du marketing mix.

Ce type de test met en évidence les points faibles et les points forts de l’offre. Il permet de se sécuriser sur l’existence d’un marché potentiel et apporte des informations utiles sur son degré d’ouverture et les conditions pour s’y installer.
Le grand nombre d’actions de ce type que nous avons pris en charge ou piloté, prouve leur caractère opérationnel. Les freins éventuels apparaissent immédiatement. Les réactions par rapport au prix sont nettes. On identifie les arguments porteurs et ceux qui le sont moins. Rappelons que l’argumentaire est un point clé. Or il existe parfois un décalage entre les arguments mis en avant et les attentes de l’acheteur potentiel.
Enfin, autre avantage et non des moindres, cette méthode permet d’identifier nommément les premiers clients potentiels.

Remarque: le test est réalisé par l’entreprise elle même. C’est un moyen très opérationnel pour récupérer une information en direct auprès d’utilisateurs potentiels et « ressentir » le marché.

Daniel ANGIBAUD

Prestation de coaching

Sa finalité est d’aider à adopter cette méthode et à réaliser le test.
Je propose un accompagnement sous la forme d’un contrat de type coaching. 

Demandez des précisions à d.angibaud@adecan.fr